Hugues Loinard

www.huguesloinard.com

 

Quelque chose dont j’ai eu conscience mais que j’ai oublié depuis

Exposition du 12 juin / 15 juillet 2017

«Quand le vide est-il un plein ? Qu’est-ce qui, changeant tout, demeure soi-même inchangée ? Qu’est-ce qui, n’ayant ni temps ni lieu, cependant fait époque ? Qu’est-ce qui, partout est le même endroit ? Une fois portée à son accomplissement par le retrait de tout contenu manifeste, la galerie devient le degré zero de l’espace, offert à toute les mutations.» Brian O’Doherty, la galerie comme geste, «White Cube»

Quelque chose dont j’ai eu conscience mais que j’ai oublié depuis, est une installation réalisé à l’occasion de l’ouverture de l’espace Mutatio à Nantes. Cette installation consiste dans un premier temps à la réhabilitation du lieu (remise en état des cimaises, plâtres, peintures, etc…). Dans un second temps une reproduction de l’un des gardes-corps rue des Olivettes à Nantes est réalisé sur le mur jouxtant l’entrée du lieu puis échancré à même la plaque de plâtre. Enfin le sol est peint en une teinte qui pourrait rappeler la peinture d’origine du garde-corps. Ce garde corps est sélectionné à partir d’un inventaire photographique de tout les gardes-corps rencontré lors de mes déplacements quotidiens de mon espace privé à l’Artist-run space Mutatio.